DEVENIR MARCHAND DE BIENS

 

 

Achat revente

Vous souhaitez apprendre à devenir marchand de biens immobiliers ou bien agent immobilier ?

C’est une pratique qui peut rapporter beaucoup, mais il faut savoir comment bien s’y prendre.

Si vous voulez apprendre à devenir un expert du marché immobilier, nous vous expliquerons comment estimer n’importe quel bien. Nous verrons également comment dénicher les bonnes affaires et éviter les pièges, alors nous vous conseillons de poursuivre la lecture.

Nous verrons ensemble ce qu’il faut pour devenir revendeur immobilier, vendre et acheter un bien et même créer sa propre formation immobilière.

Que faut-il pour devenir marchand de biens immobilier?

Les conseils essentiels à connaître pour être marchand de biens

 

  • Faire appel à un agent immobilier?

Les honoraires des agents immobiliers en France sont parmi les plus élevés d’Europe, mais il est possible de marchander.

Ainsi, la commission peut aller de 4 % à 12 %. Seuls les agents immobiliers titulaires d’une carte professionnelle sont autorisés à vendre des propriétés. Bien qu’il existe également des agents commerciaux qui sont agréés par des agents agréés.

 

  • Demandez des recommandations à vos proches et consultez les avis en ligne.

Les honoraires des agents dépendent de si vous faîtes appel à un seul agent pour vendre votre maison ou à plusieurs pour augmenter vos chances. La question de savoir qui paie les honoraires de l’agent immobilier est également débattue en France. Il s’agit parfois du vendeur ou de l’acheteur, les agents se vantant d’être « sans frais pour vous ». En réalité, cependant, un acheteur n’acceptera ces frais que si vous les réduisez sur le prix de la maison.

 

 

Marchand de biens | Vendre votre propriété en privé

 

Les particuliers effectuent environs 40 % des ventes de biens immobiliers en France. Et ce, car les vendeurs veulent éviter les frais élevés.

Cette méthode est la plus efficace pour les propriétés « bon marché ». Cependant, elle n’est pas idéale pour le château restauré qui exige un marketing plus soigné et qui pourrait être attrayant pour un chasseur d’appartement. Ensuite, vous pouvez vous couvrir et faire à la fois du bricolage et de l’agence, mais assurez-vous que vous n’avez pas signé de contrat d’exclusivité, sinon l’agent voudra toujours se payer.

De plus, les notaires s’impliquent dans chaque vente de maison en France. Ils effectuent l’acte de vente, ils vérifient et approuvent les documents. Leur rôle est de s’assurer que toutes les taxes sont payées et que la transaction est enregistrée au niveau national. En général, un notaire agit à la fois pour le vendeur et l’acheteur, une notion à laquelle il faut s’habituer.

Il examinera tous les documents avec vous avant la signature des contrats. Les frais de notaire sont facturés selon un barème dégressif allant jusqu’à 10 % du prix de vente. Ces frais sont payables à l’achèvement des travaux. Les notaires étant nommés au niveau national, leurs honoraires sont fixes, nul besoin de les comparer.

Une fois que vous avez vendu et que le contrat est signé, l’acheteur dispose d’un délai de réflexion de dix jours. Ce délai ne s’applique pas au vendeur, qui est lié par les termes du contrat.

 

 

Impôt sur les plus-values et charges sociales sur les ventes immobilières en France

 

Admettons que vous vendez un bien immobilier en France à un prix supérieur à celui que vous avez payé. Alors vous risquez d’être imposé sur le bénéfice que vous avez réalisé. La plus-value se calcule en général en déduisant le prix d’achat du prix de vente. Cela ne s’applique que si votre résidence est une résidence secondaire.

Vous devez faire appel à un notaire lorsque vous vendez un bien immobilier. Il calculera l’impôt dû, le retiendra au moment de la vente et vous aidera à le payer.

Comprendre les tendances actuelles de votre environnement est indispensable pour vendre votre bien immobilier à un bon prix. L’offre la plus élevée n’est pas toujours la plus rentable. De plus, vous ne récupérerez pas toujours les coûts des rénovations majeures.

marchand de biens immobilier

Comment maîtriser l’achat revente de biens immobiliers en tant que marchand de biens

 

Ici, nous allons vous donner les meilleurs conseils autant pour les vendeurs que les acheteurs.

  • Comprendre le marché local

 

Si vous vous trouvez dans une situation où il y a plus de maisons à vendre qu’il n’y a d’acheteurs, les prix baissent généralement car les vendeurs sont en concurrence avec moins d’acheteurs. On appelle souvent cela un marché d’acheteurs.

D’autre part, lorsqu’il y a plus d’acheteurs que de maisons à vendre, cela a tendance à faire monter les prix car les acheteurs se font concurrence pour moins de maisons. C’est ce que nous appelons un marché de vendeurs.

Un bon moyen d’évaluer si vous vous trouvez dans un marché d’acheteurs ou de vendeurs est de regarder le nombre moyen de jours qu’une maison ou un appartement reste sur le marché dans votre région. Le délai moyen de commercialisation est une statistique immobilière qui indique combien de temps les biens immobiliers sont activement inscrites sur le marché. Si des biens similaires au votre se vend plus rapidement que le nombre moyen de jours sur le marché dans votre région, cela peut indiquer une forte demande.

Vous pouvez également examiner le taux d’appréciation des prix des maisons sur votre marché. L’appréciation du prix des maisons montre à quelle vitesse les prix des maisons augmentent ; une forte augmentation peut indiquer que les acheteurs paient plus cher.

Ces tendances auront un impact sur la façon dont vous fixez le prix de votre maison et sur votre capacité à négocier des éléments tels que les réparations et les conditions de l’offre. Elles peuvent également vous donner une idée du temps qu’il faudra pour vendre votre maison, ce qui peut avoir une incidence sur vos coûts. Explorez les tendances du marché dans votre quartier !

 

  • Choisissez le bon moment pour vendre

 

Les ventes de biens immobiliers fluctuent au gré des saisons. Le printemps attire généralement le plus d’acheteurs! En effet, de nombreuses personnes souhaitent déménager pendant les mois les plus chauds, lorsque leurs enfants ne vont plus à l’école. Si les tendances saisonnières varient selon les marchés, ce n’est pas l’unique facteur à prendre en compte.

Pour vendre votre maison au meilleur prix, il peut être utile de le faire à un moment où vous disposez d’une valeur nette suffisante pour rembourser votre prêt hypothécaire actuel. Sinon, les frais de vente et les frais de déménagement. Aussi, vous devrez couvrir un grand nombre de ces dépenses de votre propre poche.

 

  • Fixez le bon prix

 

Si vous surévaluez le prix de votre maison, vous risquez de devoir le baisser. Vous risquez aussi de mettre plus de temps à la vendre ou de rendre moins visible par vos prospects.

De surcroit, au fil du temps, les acheteurs peuvent devenir sceptiques à l’égard des maisons dont le prix de vente diminue continuellement. En outre, cela laisse penser que quelque chose ne va pas dans la maison ou que le vendeur a des attentes irréalistes.

Cela peut limiter votre pouvoir de négociation, car cela signifierait une dévaluation de votre bien immobilier.

La plupart des acheteurs effectuent également des recherches en fonction d’une fourchette de prix. Si vous fixez le prix de votre maison au-delà de ce qu’une personne raisonnable paierait, vous rendez votre maison plus difficile à découvrir.

Enfin, le fait de mettre plus de temps à vendre peut avoir des conséquences financières plus importantes. Surtout si vous êtes pressé de déménager. Par exemple, même si vous parvenez à vendre à un prix intéressant, vous risquez d’encourir des coûts :

  •  Le paiement d’une double hypothèque
  • Des frais de stockage
  • La location d’un logement temporaire

Vous pouvez également passer à côté d’une opportunité d’achat.

Ainsi, pour fixer le prix de votre maison, fiez-vous premièrement au prix du marché, regardez bien le prix au mètre carré. En somme, calculez la superficie de votre bien et n’oubliez pas de prendre en compte tout ce que votre appartement ou maison possède (meubles, emplacement, vis-à-vis, présence de commerces à proximité…)

 

  • Déterminez comment vous allez vendre votre bien

La plupart des gens connaissent le processus immobilier traditionnel : préparer votre maison pour la vente, trouver un agent, inscrire votre maison, la faire visiter, négocier avec un acheteur et enfin conclure l’affaire. Cependant, il existe d’autres méthodes pour maximiser vos recettes.

formation marchand de biens

 

Envisagez des rénovations mineures qui ajoutent de la valeur à un coût minimal

 

Les projets de rénovation et amélioration ne sont pas tous égaux. Rénover une terrasse à Paris vous coûtera deux à trois fois plus cher que le même service en campagne.

L’impact d’un projet ou d’une amélioration varie en fonction du marché sur lequel vous vous trouvez et de la valeur de votre maison. Certains projets comme l’ajout d’une piscine ou de planchers en bois ont tendance à avoir des augmentations plus importantes pour les villas plus chères. Tandis que les projets comme la rénovation d’une cuisine ou l’ajout d’une salle de bain complète ont tendance à avoir une augmentation plus importante pour les biens immobiliers plus modestes.

 

Négociez la meilleure offre, pas seulement l’offre la plus élevée

Il est naturel de vouloir saisir l’offre la plus élevée que vous recevez pour votre maison, surtout si elle est supérieure à votre prix demandé. Surtout ne sautez pas sur l’occasion trop vite ! Il faut toujours vérifier les conditions au préalable. Car ces offres contiennent des clauses sous conditions qui permettent à l’acheteur comme au vendeur d’annuler un achat ou une vente. Il ne pourrat l’annuler que si lesdites conditions ne sont pas 100% respectées.

Voici quelques exemples de conditions qu’un acheteur peut inclure dans son offre :

 

Marchand de biens | Pensez aux conditions

 

  • La condition de financement

Une condition de financement permet à un acheteur d’annuler son offre s’il n’est pas en mesure d’obtenir un prêt hypothécaire. Si vous acceptez cette condition en tant que vendeur, vous risquez de perdre du temps en devant remettre votre maison sur la liste et recommencer le processus depuis le début.

 

  • La condition de vente de la maison

L’éventualité de la vente de la maison est un moyen pour l’acheteur de s’assurer qu’il disposera du produit de la vente de sa maison actuelle avant d’acheter la vôtre. Le risque est que le moment choisi par l’acheteur ne corresponde pas au vôtre ou que l’acheteur ne parvienne pas à vendre sa maison, ce qui lui donne le droit de se retirer.

 

  • La condition d’inspection

L’éventualité d’une inspection permet à l’acheteur de négocier des réparations, de demander un report de la date de clôture. Il peut aussi annuler son offre si l’inspection de la maison révèle des problèmes majeurs qui n’ont pas été divulgués. C’est une raison fréquente pour laquelle les ventes en attente n’aboutissent pas.

Sur les marchés dits chauds, il est fréquent que les acheteurs renoncent à des éventualités pour alléger la transaction.

S’il n’y a pas beaucoup de concurrence pour votre bien, les acheteurs peuvent demander plus de conditions car ils encourent moins de risques que leur offre ne soit pas acceptée. En fonction des conditions incluses, l’offre la plus élevée peut ne pas rapporter le plus d’argent, surtout si le calendrier de conclusion ne correspond pas au vôtre.

 

Comment devenir un meilleur marchand de biens immobilier

 

On nous demande souvent combien de temps il faut pour réussir dans l’immobilier. Le problème avec cette question est qu’il est impossible de la quantifier. Le succès dépend de vous et du marché sur lequel vous travaillez.

Les marchands de biens immobiliers doivent s’assurer qu’ils disposent d’une connaissance incontestable du marché, d’une formation incomparable et d’un mental d’acier

Si vous voulez réussir en tant qu’agent ou marchand de biens immobiliers, comme dans n’importe quel autre domaine, vous devrez être irréprochable, un vrai expert ! Soyez au courant des pratiques commerciales actuelles et des tendances.

Voici quelques conseils pour vous aider à toujours avoir un cran d’avance dans cette activité :

 

Améliorez votre connaissance du marché en tant que marchand de bien

 

La connaissance du marché est l’un des meilleurs indicateurs du niveau d’expérience et de compétence d’un agent immobilier. Par conséquent, la façon dont vous vous y prendrez pour améliorer votre connaissance du marché dépendra de votre expérience. Est-ce que vous venez de démarrer? Ou bien êtes-vous déjà établi dans le secteur? Ou peut-être que vous êtes un marchand de biens chevronné.

Les nouveaux agents et marchands de biens doivent consacrer beaucoup de temps à se renseigner

En effet, ils doivent se renseigner sur la valeur des maisons en faisant des recherches sur les comparaisons et les conditions actuelles du marché.

Vous devrez aussi anticiper l’impact des changements dans le secteur et la région, l’économie et la région sur la valeur des maisons.

Si vous débutez votre carrière, il est préférable de commencer par les besoins que vos clients potentiels sont le plus susceptibles d’avoir. Il est donc préférable de commencer par les besoins les plus probables de vos clients potentiels. Vous devez savoir à combien se montent des propriétés comparables pour une maison standard de trois chambres et deux salles de bains, car ce sera le principal critère de recherche pour la majorité de vos acheteurs.

 

Même pour le marchand de biens expérimentés

 

Pour les plus expérimentés d’entre vous, l’amélioration de vos connaissances peut impliquer de repousser les limites de ce que vous considérez comme votre marché local et de se familiariser avec les données de vente des codes postaux de votre région. Ayez une idée de la différence entre les données de chaque code postal ou quartier. Il faut connaître le prix de vente moyen, le nombre moyen de jours sur le marché. Connaître aussi le nombre moyen de nouvelles inscriptions par semaine vous aidera à éduquer et à communiquer avec votre acheteur ou votre vendeur sur ce à quoi il doit s’attendre.

Si vous voulez que votre expertise se démarque, vous devez lire les news de l’industrie sur les marchés nationaux et locaux et vous tenir au courant de tous les projets ou tendances qui peuvent avoir une incidence sur la valeur d’une propriété à un moment donné et un lieu donné.

 

Comment faire sa formation de marchand de biens

L’apprentissage et la formation en ligne sont devenus un élément essentiel de toute activité en ligne. Vous vous êtes peut-être posé la question de faire vous aussi, à l’instar de Théophile Eliet, Yann Darwin ou Jean Laplace, votre propre formation. Un formation qui enseignerait les ficèles du métier. De plus, vous partagerez vos connaissances dans l’achat revente  immobiliers.

Ici, nous allons vous donner quelques conseils pour bien lancer votre formation de marchand de biens immobiliers.

 

1- Comprenez votre public

 

L’apprentissage implique un changement dans la compétence, la capacité, la compréhension, l’attitude, la croyance des gens.

Pour y parvenir, vous devez très bien connaître votre marché cible pour aider ceux qui achètent votre formation à passer du point A (acheteurs avec capital) au point B (possesseur de biens immobiliers).

Cela signifie que vous devez connaître votre public cible, ce que les gens peuvent déjà savoir sur votre sujet, et leur motivation pour apprendre :

  • Les gens ont-ils une expérience de l’enseignement en ligne ?
  • Que demandent les gens ?
  • Sont-ils expérimentés dans votre domaine ?
  • Sont-ils des débutants ?
  • Ont-ils déjà suivi un cours similaire ?

 

achat revente formation

 

 

2- Marchand de biens | Réfléchissez à des idées de contenu de cours et compilez-les

 

Au cours de la phase de test de marché et de la définition des objectifs, vous avez peut-être rassemblé de nombreuses idées d’enseignement et de matériel pédagogique.

Il est maintenant temps de décider des sujets que vous allez inclure dans votre cours. À ce stade, il s’agit de décider ce qu’il faut laisser de côté dans votre contenu.

Le découpage de votre contenu en petites bouchées facilite l’enseignement. Cela vous aidera également à préparer vos documents Word et Powerpoint, vos vidéos et vos audios en conséquence.

Tout doit être lié à la réalisation d’un objectif d’apprentissage parmi ceux que vous avez fixés.

Une fois que votre contenu est prêt, vous risquez de tomber dans un bourbier de problèmes structurels. Vous oubliez sans cesse ce qui est censé être lié à quoi, et vous passez beaucoup de temps à essayer de modifier un contenu désorganisé.

 

 

3- Marchand de biens | Choisissez vos méthodes d’apprentissage

 

L’enseignement consiste à transmettre des informations de manière efficace et attrayante. C’est pourquoi vous devez toujours avoir un plan d’enseignement en tête.

 

Les petites victoires

Les petites victoires sont des activités/défis simples dans votre cours qui donnent à vos élèves un sentiment d’accomplissement et de confiance. Elles leur donnent envie d’en savoir plus.

Incluez de petites victoires tout au long de la formation. En premier lieu, lorsqu’un membre de votre communauté réussi un défi particulier. Ensuite, quand il est prêt à passer à des activités plus difficiles.

Une petite victoire pourrait être la première prospection immobilière d’un de vos élèves.

 

L’échafaudage

L’échafaudage consiste à étager l’expérience d’apprentissage, de sorte que les élèves s’appuient sur les concepts qu’ils comprennent déjà. L’échafaudage exige de passer progressivement de concepts simples à des idées plus difficiles. En sommes, vous devez expliquer aux élèves comment cette nouvelle information s’intègre à ce qu’ils ont appris auparavant.

Exemple : Prospection immobilière / Négociation d’un deal / Closing

 

L’apprentissage actif

Les apprenants doivent FAIRE quelque chose pour apprendre.

Il ne suffit pas d’inclure des dizaines de vidéos de vous en train de parler à la caméra ou de faire beaucoup d’enregistrements d’écran.

Permettez à votre communauté de marchand de biens immobilier d’appliquer le contenu qu’ils apprennent. Utilisez des quiz, des devoirs et des éléments interactifs dans notre nouvel éditeur vidéo pour faire passer les apprenants de la passivité à l’activité.

 

Rendez vos leçons divertissantes et inspirantes.

 

Tous les plus grands formateurs immobiliers proposent une partie mindset dans leur formation, vous devez les motiver à réussir.

Votre style et votre méthode d’enseignement déterminent le degré de satisfaction de votre communauté à la fin de votre formation et le succès de vos cours.

Vous devez connaître les principes de base de la conception pédagogique pour l’apprentissage à distance. Ainsi que les différentes façons de dispenser votre formation pour vous assurer qu’elle est aussi attrayante que possible.

Par exemple, vous devez créer de nombreux exemples travaillés et études de cas dans votre cours pour promouvoir la pratique, les fiches de travail et décrire des situations contradictoires.

Marchand de biens immobilier en accéléré

 

Vous l’aurez compris, cette activité de marchand de biens immobilier ne s’apprend pas du jour au lendemain. Si vous voulez en savoir plus sur ces activités et devenir vous-même un marchand de biens immobiliers, nous vous invitons à aller faire un tour sur les formations de Jean Laplace et Yann Darwin. Les meilleurs marchands de biens actuels.

Yann Darwin

3 994€ au lieu de 5 994€
9.6

Qualité générale

9.8/10

Formateur

9.7/10

Contenu de la formation

9.8/10

Courbe d'apprentissage

8.5/10

Mises à jour

10.0/10

Pros

  • Stratégie étape par étape
  • Suivi exceptionnel, coaches, groupe Facebook
  • Présence du formateur
  • Groupe privé Facebook
  • Très gros contenu

Cons

  • Prix de la formation sans la remise